Médicaments

Les médicaments psychotropes regroupent plusieurs catégories de produits ayant pour fonction d’agir sur l’activité cérébrale :

-    les anxiolytiques : ils diminuent l'angoisse et les manifestations de l'anxiété (insomnie,
      tension musculaire...). Les plus prescrits, notamment pour une durée longue, appartiennent
      à la famille des benzodiazépines, qui entraînent très rapidement une dépendance physique
      et induisent une tolérance ;
-    les hypnotiques : ils sont destinés à provoquer et/ou maintenir le sommeil. De ce fait, ils
     peuvent diminuer la vigilance. Beaucoup sont des benzodiazépines, qui entraînent
     très rapidement une dépendance physique et induisent une tolérance ;
-    les antidépresseurs : destinés à traiter les dépressions, ils donnent rarement lieu à un
     usage addictif ;
-    les antipsychotiques (neuroleptiques), principalement prescrits dans les psychoses (schizophrénie par exemple) ;
-    les régulateurs de l’humeur (lithium notamment) ;
-    les psychostimulants : méthylphénidate (Ritaline®) et modafinil (Modiodal®).

La prise de ces médicaments ne relève pas, dans la grande majorité des cas, de pratiques toxicomaniaques, mais thérapeutiques, parfois dans le cadre d’une automédication (médicaments non prescrits à la personne qui les consomme). Toutefois, du fait des perturbations de la vigilance et des dépendances que certains entraînent, ces [...]

Pour lire la suite, cliquer ici.

Cliquer ici pour accéder à la liste des lieux d'accompagnement et de soin du département.

Source: Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies - www.ofdt.fr